Retour à la page d'accueil

Votre recherche :

Club Cyclo

Président:

FOSSATI Auguste
5 Rue du Pilat
69850 St Martin en Haut


J’ ai accepté la présidence pour essayer de mettre en application la devise du regretté Louis Mandrin : « l’ important n’ est pas d’ aller vite mais d’ aller ensemble ! ».

Si vous voulez en savoir plus, rejoignez-nous sur notre site: http://ccsm.e-monsite.com/




CCSM Club Cyclo Saint Martinois

En 1980, un petit groupe de passionnés de cyclisme crée le C.C.S.M.
Balades en vélo, rallyes puis cyclosportives sont les différentes activités.
Au fil des années, des randonnées pédestres sont organisées, à l'origine de l'activité marche.
Les couleurs de club, rouge et noir, sont connues dans toute la région et au-delà.

Club cyclotouriste c’est :
Intégrer un groupe d’amis à proximité,
Bénéficier de conseils pour progresser et se faire plaisir,
Pouvoir rouler régulièrement sur des parcours adaptés au niveau de chacun,
Entretenir sa motivation avec des objectifs à atteindre tout en gardant sa liberté de pratique,
Bénéficier de tarifs préférentiels grâce aux partenaires du « club avantages »,
Progresser en participant aux formations FFCT accessibles aux licenciés,
Bénéficier des tarifs privilégiés dans les 4 500 événements organisés par les clubs cyclotouristes
pour tout renseignement sur la FFCT (Licence.Sécurité.Assurance) Charles Clavel 06/18//88/04/59

Accueille pour les débutants en vélo par un animateur club .Charles Clavel tel: 06/18/88/04/59

Randonnée pédestre

Chaque année le dernier dimanche d'octobre

Tous les derniers dimanches d'octobre, nous organisons une randonnée pédestre et vtt autour de Saint Martin en haut. Pour cette rando, vous trouverez des chemins toujours différents d'une année à l'autre, nous mettons un point d'honneur à changer les parcours chaque année. Les ravitos sont toujours aussi copieux, notre saucisson est toujours présent en quantité et le sourire des bénévoles vous ira droit au cœur. A l'arrivée, vous trouverez tout ce qu'il vous faut pour vous restaurer (si vous avez encore faim). Cette randonnée a commencé en 1995 et a connu un succès constant pour arriver à plus de 3000 randonneurs, la moyenne reste autour de 2000 personnes.
Avec 4 circuits, vous trouverez forcément le votre. 7, 14, 21, et 28 km pour les plus costauds d'entre vous.
3 circuits pour les vététistes: 15, 35, 45km
Alors n'hésiter pas à nous rejoindre. JP

cyclotourisme

La section cyclotourisme est affiliée à la Fédération Française de Cyclotourisme (F.F.C.T.).
Des sorties sont organisées les samedis après-midi, dimanches matin, lundis et certains jours de la semaine suivant les niveaux et disponibilités de chacun.
De nombreuses sorties sont organisées tout au long de l'année :

  • 1ère sortie officielle en mars
  • stage de printemps, le dernier week-end de mars
  • sortie du club le 1er mai
  • pour l'ascension, sortie de 3 jours
  • pique-nique début juillet
  • week-end vélo, le dernier week-end d'août

Pour tous renseignements,sur le club, s' adresser à Fossati Auguste .0630332454.

( Par mail: auguste.fossati@gmail.com )

Et pour la FFCT.Clavel.Charles Tel:06/18/88/04/59


Par mail: ( mariecharly@orange.fr)

Marche

La section marche est affiliée à la Fédération Française de Randonnée Pédestre.
Des marches sont organisées tous les dimanches matin de novembre à avril. Le départ est fixé à 7 h 45 dans des communes chaque fois différentes.
Sorties organisées dans la saison :
  • Stage de printemps le dernier week-end de mars
  • Lundi de Pâques (30 km)
  • Sortie en montagne en juin
  • début juillet (45 km)
  • Week-end marche en septembre
  • Dernier week-end d'octobre, randonnée pédestre du CCSM avec 4 parcours 7/14/21/28km, qui accueille chaque année environ 2000 marcheurs

Pour tous renseignements, vous pouvez contacter:
André DEJA : 04 78 48 54 39
Marie VENET : 04 78 48 69 28

2018 Versailles

Cette année 2018 n’est pas comme les autres années, du moins celles que je connais ! Certes nous avons bien prévu, tracé, parcouru notre randonnée cyclo itinérante et en 2018 nous avions prévu d’aller à Versailles en 4 étapes. Il nous manquait Robert Cellier, même si Hélène était avec nous, avec sa science de la nature ; élevage et agriculture entre autres ! Il nous manquait aussi Marie et Bernard Venet. Bernard était sur son lit d’hôpital au moment de notre départ. Bernard avait l’habitude de nous guetter au détour de la route ou au carrefour pour nous indiquer le site de pique-nique. Nous apprendrons son décès le lundi soir, veille de notre retour ! Repose en paix Bernard, tu l’as bien mérité !
Donc cette année particulière, nous sommes partis comme d’habitude depuis la caserne des pompiers de St Martin le jeudi 26 avril pour une « rando cyclo » itinérante qui doit nous mener à Versailles. Première étape – St Martin – Le Donjon (150km et 1350md+), seconde étape – Le Donjon- La Charité sur Loire (146km et 750md+), troisième étape – La Charité sur Loire-Combreux (135km et 490md+), enfin Combreux – Buc et il était prévu 139km et 885md+ ! Je dis bien « était » parce que la météo a décidé autrement ! Je vous raconte tout ça dans le CCSM Passion de décembre prochain !

2018 Sortie du 12 mai

Samedi 12 mai, rendez-vous à Montverdun à 9h pour un petit tour dans les monts du Forez. Sont présents sur la place: Armelle, Jean-Pierre, Olivier, Roger, Marc, Cécile ma voisine et amie et moi.

Nous voilà parti direction Boen puis L'hôpital sous Rochefort pour une dizaine de km plat, route tranquille avant de prendre un peu d'altitude. St Didier sur Rochefort, la Valla puis le col des Brosses 970m et oui un autre. Après on fait route vers Jeansagniere via le col des Sapeaux 1164m ou nous nous sommes restaurés, puis ça sera le col de la Loge 1253m, moins dur que les Sapeaux. Le temps est idéal du moins en ce qui concerne la température, car pour le reste pas besoin de crème solaire. Bien reprenons le récit de la sortie. Au col de la Loge on bascule côté Auvergne, nous roulons vers le Brugeron, on fait le plein des gourdes à la Chamba puis au Brugeron c'est parti pour 11km de côte à 5,2% de moyenne, avec des maxi à 9,5% ou nous attends le col du Beal 1390m et également les plus costauds, il se reconnaîtront (ne les flattons pas trop) bien, après c'est la descente, les pistes, Sauvain, le Pont de la Pierre et c'est reparti pour la grimpette, le col de la Traverse a Courreau 1058m. J'avais prévu Roche en Forez et la Croix de l 'Homme Mort, mais d'un commun accord nous prenons la descente vers Montbrison ou là, on se perd et on termine la rando en deux groupes, mais nous arrivons pratiquement en même temps à Montverdun. Résultat 122km 5 cols et environ 2000m de D+.

2018 Lundi de pentecôte

La météo prévoyant des orages le dimanche et le lundi sur la Chartreuse, par sécurité nous changeons de destination.

C’est donc à Malleval, dans le Pilat, que 12 personnes partent du Plon lundi matin. Arrivées à 9 heures nous partons randonner tout d’abord dans les vignes puis à travers les cultures de céréales et pour terminer à travers les vergers. Les gourmands se laissent tenter par les cerises mais bientôt les cerisiers sont remplacés par les pommiers à l’approche de Pélussin (pomme du Pilat).

Nous visitons Pélussin, joli village, et nous piqueniquons vers le château dans un endroit ombragé. Il fait chaud, le temps est lourd, l’orage menace sur les hauteurs vers le Crêt de l’Oeillon.

L’après-midi nous redescendons à Malleval, petit couac, le guide ne trouve pas le chemin qu’il avait tracé et nous faisons une petite variante.

Peu avant le village nous trouvons un paysan qui vend ses cerises et tout le monde en achète avant de rejoindre les voitures.

Après une boisson fraiche bien appréciée nous rejoignons les voitures pour rentrer.

Nous avons fait environ 24 kms et 750 m de dénivelé et nous avons passé une bonne journée.

Dédé

2018 5 mai

belle journée qui fini mal

18 personnes cette année à cette sortie du 1er mai repoussé exceptionnellement au 5, dont un petit nouveau, Michel de Messimy. Belle journée pour rouler, sans soleil mais bonne température et surtout sans eau, comme les trois années précédentes.

Un parcours tranquille qui nous a menés au restaurant le Serpolet à St Christo. Duerne, Chazelles, Bellegarde, Rivas, St Galmier, La Fouillouse, St Héand, St Christo.

Une centaine de kilomètres pour un dénivelé de 1200 m.

Bonne ambiance au restau, on a bien mangé et surtout bien ri. Les fou-rires nous ont permis de bien digérer. Pas de soucis pour le retour jusqu'à St Martin, il a même fait chaud. Fred nous quitte à Ste Catherine, il est arrivé. Nous remontons par le Nézel, la ligne comme on l'appelle ou le tacot vu que c'est l'ancienne voie ferrée.

A St Martin nous nous quittons, nous ne sommes plus que quatre : Jean-Pierre, Roger, Marc et moi.

Et c'est là que cette belle journée tourne en tragédie.

2018 Sarlat

Nous partons le samedi 5 mai pour Sarlat la Canéda, lieu que nous pensons être le départ de notre séjour. En réalité, nous sommes hébergés à Gramat dans le Lot à une soixantaine de kilomètres de Sarlat.

Après le pique-nique à Sarlat, nous visitons cette capitale du Périgord Noir, son centre historique avec ses monuments de la période médiévale et du début de la Renaissance. Nous reprenons nos voitures en direction de Gramat au Grand Couvent, notre hébergement.

Le lendemain, dimanche 6 mai, nous démarrons de Gramat pour une randonnée d’environ 25 km. Nous empruntons de jolis sentiers jusqu’à Rocamadour où nous pique-niquons. Ensuite nous repartons pour la vallée de l’Alzou où nous découvrons les moulins du Boulégou, de Sirogne, de la Mouline, de Tournefeuille et du Saut. Puis, toujours sous le soleil, nous rejoignons le gîte.

Le lundi 7 mai, nous commençons notre marche de Rocamadour par le plateau des Causses. Nous poursuivons la randonnée sur un chemin plus vallonné au bord de la rivière de l’Ouysse jusqu’à la résurgence de Cabouy. Sous une chaleur de plus en plus pesante, nous rejoignons Rocamadour, village perché à flanc de falaise. Nous visitons cette cité médiévale avant d’aller à la ferme des Campagnes pour une dégustation.

2018 Vallée de la Cance

La sortie à la Vallée de la Cance s’inscrit chaque année au calendrier des sorties du CCSM.

Vendredi 20 avril, 9h RDV à la Madeleine. Christian et moi-même prenons le départ à la Madeleine. Les autres cyclotes et cyclos arrivent en vélo. Marc est parti tôt ce matin de Haute Rivoire. A la fin de la journée, plus de 200 kms s’afficheront à son compteur ; Jean Pierre T l’accompagne depuis St Symph. Ils ont dû passer trop vite à Ste Catherine si bien que Frédéric ne les a pas vus. Il arrive après avoir fourni quelques bons efforts. Daniel, Armelle, Olivier et Jean Pierre C arrivent de St Martin en passant par Mornant. Ils ont déjà fait une bonne mise en jambes.Vallee de la cance 2

La côte de Trèves nous attend. Chacun monte à son rythme puis direction Condrieu où nous rencontrons la maman d’Olivier. Olivier est sur ses terres. Il sera notre capitaine de route. Nous décidons de prendre la Viarhôna. Avec 9 vélos nous serons mieux que sur la 86. Il faut tout de même rester très prudent. Régulièrement nous entendons : « Attention poteaux ! » « Chicanes ! ». En effet il faut être vigilant.

2018 1ère sortie officiel

Première sortie officielle du CCSM 2018

Temps frais mais pas incompatible avec la pratique du vélo, même à St Martin ! Le soleil est presque de la partie et le rendez-vous officiel, devant l’église à 9h, est honoré ! Bien qu’arrivé le premier je suis vite rejoins par tous les cyclos du CCSM qui souhaitent voir arriver le printemps ! Je pensais bien qu’il y aurait du monde pour cette première sortie, mais c’est une vague de vélos qui arrivent ! Nous étions 21 sur le vélo (23 sur la photo) et le départ prend un peu de temps.

Pour moi, c’était le grand départ 2018, je me suis présenté au rendez-vous avec 1,2km au compteur ; c’est la distance de chez moi au village ! Il faut bien un début et puis aujourd’hui 40km, demain (non pas demain, il pleut !) un autre jour 60km, puis 100 etc. Le départ pour notre grande randonnée itinérante arrive à grands pas il faut penser à s’entrainer sérieusement.

Pour cette première sortie officielle, nous avons donné rendez-vous aux marcheurs pour un apéro convivial, maintenant traditionnel ! J’ai même vu des non-marcheurs et des non-cyclos à l’apéro ; mais il faut dire que nous avions convié les adhérents à des essayages de vestes dites « Softshell », alors succès assuré ! Même pour faire une photo de groupe il a fallu se gendarmé, personne ne voulait quitter le portant des vestes !

Nous avons tout de même pu boire l’apéro, finalité obligatoire de cette journée.

Auguste

2018 Proposition de programme "cyclo-sport"

Cyclistes dans les monts du lyonnais, adhérents au CCSM, nous souhaitons proposer un nouveau
cadre d’entraînement pour cette année 2018, ouvert à tous, en voici les contours…
Cette proposition ne s’adresse pas forcément à des cyclistes aguerris du club ou des environs qui ont
déjà leurs habitudes d’entrainement (et à qui cela convient)… …Mais bien davantage à ceux qui ont
peu de temps pour rouler, ou qui démarrent dans leurs pratiques, ou qui recherchent un petit plus
pour progresser dans leurs pratiques…
Objectifs :
  • Chaque participant aura ses objectifs propres, mais d’une manière générale il s’agit :
    o De se faire plaisir en faisant du vélo en groupe
    o De s’améliorer au long de la saison en vue d’un challenge que chacun se donne
    o D’insérer au mieux la pratique du vélo comme sport, dans sa vie professionnelle et
    personnelle (famille / amis) sans empiéter sur cette dernière : ne pas y consacrer
    trop de temps.

2017 Lyon

Samedi 16 décembre 2017 – Sortie pédestre à Lyon

Notre dernière sortie pédestre de l’année, hors marches d’hiver, nous emmène souvent visiter l’une ou l’autre métropole environnante – St Etienne ou Lyon.
Cette année, c’était Lyon mais sans visite muséologique. C’est tout de même 35 adhérents, cyclos ou marcheurs, qui ont répondu à l’invitation de Dédé. Même si la météo était incertaine, pluie intermittente, mais pas trop froid, nous sommes partis à 14h de la place du Plon en direction de Gerland, et plus précisément vers « Tola-Vologe », site autrefois prestigieux pour être le stade d’entraînement de l’équipe de l’OL !
Les places de parking, pourtant nombreuses sont toutes occupées, alors il faut tourner un peu pour trouver un stationnement. Mais bon tout rentre dans l’ordre et nous partons pour la traversée du « Parc du Confluent » nommé aussi parc de Gerland. Nous longeons les bâtiments de la Cité Scolaire Internationale et nous traversons le Rhône par le nouveau pont Raymond Barre. Le musée des confluences, face à nous, découvre son architecture originale de style « déconstructiviste » due à l’agence d'architecture Coop Himmelb ! Ce musée des Confluences est un musée d'histoire naturelle, d'anthropologie, des sociétés, et des civilisations, de Lyon en Auvergne-Rhône-Alpes. Héritier du Musée d'histoire naturelle Guimet de Lyon, il est hébergé dans ce bâtiment ultra design dans le quartier de La Confluence, sur la pointe sud de la Presqu'île de Lyon, au confluent du Rhône et de la Saône.

2017 Assemblée générale

37ème assemblée générale

C’est un évènement incontournable de toutes associations loi 1901, il faut organiser une Assemblée Générale et le CCSM n’échappe pas à la règle !

Tous les adhérents sont conviés à écouter religieusement la parole des responsables du club et à approuver ce qui se dit. C’est aussi, et surtout, un moment de retrouvailles important et il est difficile pour les organisateurs d’obtenir un peu d’ordre et se faire entendre.

Cette année, en plus de l’approbation des rapports moraux (cyclos et marcheurs), celle de la comptabilité (fastidieux ces chiffres !) nous avions à voter pour la reconduction de 3 administrateurs et surtout de 4 candidats au conseil d’administration ! Il fallait donc, pour que ces votes à bulletins secrets soient valides, obtenir le quorum ! (quorum = +de 50% des adhérents inscrits) Heureusement près de 70% des adhérents avaient répondu à notre convocation !
  • - - - - - - - - - - - - - -

2017 Robert

La mort en ce jardin, c'est une belle expression qui nous rend nostalgiques et poétiques, deux sentiments de l'émotion, cette émotion si forte que nous ressentons aujourd'hui, en évoquant la disparition de notre ami Robert qui nous a quittés, ce 1er octobre à l'aube de ses 65 ans. Ton amitié, mon cher Robert nous la considérions comme un jardin que nous aimions, les uns et les autres, entretenir, enrichir, rafraîchir tous les jours, tout au long de l'année. _ _ _ _ _ _
Elément moteur, tu as participé à l’évolution du Club Cyclo depuis 3 décennies. Membre important du Conseil d’Administration depuis longtemps, ta parole était écoutée. Toujours partant pour les randonnées du dimanche matin avec une évolution constante du nombre de participants, tu as toujours su accueillir les nouveaux adhérents. Nous nous souvenons des milliers de kilomètres parcourus ensemble tant dans la campagne, en compagnie des vaches que tu savais reconnaitre, des cultures qui te faisais t’arrêter pour les contempler avec passion. Nous nous souvenons aussi des leçons de jardinage où tout t’intéressait ; variétés de légumes, pluviométrie, météo et des arrêts fréquents qui faisaient râler le peloton…_ _ _ _ _ _

2017 Marche dans le Pilat

Cette chapelle était bien connue de nos ancêtres

Mardi 26 septembre journée dans le Pilat. Nous partons de Saint Martin dans la brume et nous arrivons au parking de l’Oeillon ce n’est pas mieux. Mais très vite le temps se dégage et nous apercevons Pélussin et les trois dents. Je suis le seul à représenter la gente masculine, et seul sur les 3 dents le reste du groupe préfère le chemin au pied des 3 dents. Nous nous retrouvons et nous rejoignons le col du Gratteau, puis la chapelle Saint Sabin. Cette chapelle était bien connue de nos ancêtres qui y faisaient un pèlerinage pour Pentecôte. Ils partaient à pied des Monts du Lyonnais, et revenaient pour certains à pied et pour d’autres en transports en communs. A Saint Sabin ils cueillaient des bouquets d’alchémilles des Alpes (appelé aussi herbe de Saint Sabin) qui étaient bénis par le curé à la fin de la messe. Puis les pèlerins frottaient la statue du Saint avec les bouquets et les trempaient dans l’eau bénite. De retour à la maison ces bouquets étaient attachés dans les étables pour ‘’assurer la prospérité du bétail’’. Après la chapelle nous nous dirigeons au hameau de Chaumiene, c’est là que nous nous posons dans un carré de verdure pour le pique-nique.

2017 Océane à vélo

L’année dernière, nous avions fait découvrir la haute montagne à Océane et nous l’avions emmenée, avec sa joélette, dans le massif de la Meige, au-dessus de La Grave. En 2017, nous avions l’ambition de renouveler l’expérience, dans une autre partie du massif alpin, mais malgré notre appel aux bonnes volontés, nous n’avons pas pu réunir suffisamment de bras pour mener à bien ce nouveau projet ! Qu’à cela ne tienne, à pied à cheval ou en voiture nous continuerons l’aventure ! Et ce sera en vélo ! Dédé, encore lui, informé par la famille proche d’Océane, nous dit que la demoiselle peut se déplacer facilement avec un vélo adapté ! Alors les cyclos sont sollicités pour trouver, repérer et accompagner Océane, sa maman, son frère et les volontaires du CCSM sur un circuit propice !

Pourquoi pas les quais du Rhône réaménagés au départ de Gerland, le Parc de la Tête d’Or, le Parc de la Feyssine et le Grand Parc de Miribel-Jonage ? Ce serait une très belle façon de voir Lyon sous un autre angle et le Parc de la Tête d’Or ne manque pas d’attraits ! Mais est-ce qu’Océane pourra réaliser ce voyage d’une quarantaine de kilomètres ? Et puis nous pourrons éventuellement nous contenter de voyager dans la Plaine Africaine, la Roseraie et toutes ces belles allées autour du Lac !

Notre peloton, fort de 13 cyclos, est très reconnaissable grâce aux maillots « club » que nous avons revêtus, et même force l’admiration des autochtones qui pensent réellement que nous descendons directement des Monts du Lyonnais ! Moi, tu me connais, je ne les ai pas dissuadés ! Nous arrivons vers la plaine africaine, que nous pourrons visiter après le pique-nique, mais pour ça il faut retrouver nos amis marcheurs ! Pas de soucis, le téléphone portable fait des miracles ! Nous les retrouvons vers le parc des tortues, c’est un signe !

2017 CCSM et Demi-siècle à Lozanne

" Moins loin, moins haut, moins vite et moins longtemps "

Mardi 18 juillet 2017 nous nous sommes retrouvés à Lozanne (non pas en Suisse, dans le Rhône !) au restaurant les marronniers pour un petit café croissants. Comme l’an passé nous partageons cette randonnée avec le club de St Martin en Haut, et avons le plaisir d’accueillir également deux cyclos de clubs environnants. Une belle journée en perspective, puisque le soleil est de la partie.2 3

A 9 heures le départ est donné, mais pas tout à fait pour tout le monde… Nous verrons cela tout à l’heure …Pour la matinée, il est prévu une cinquantaine de kilomètres, par acquis de conscience, à la première bifurcation, à 500 mètres du départ, je recompte mes ouailles , il y en a 16 ! Tiens il me semblait avoir compté 17 au restaurant… J’ai dû mal compter au départ, me suis-je dit, et je ferme la marche. En chemin, je m’arrête une première fois pour vérifier que tout le monde est bien là, et oui toujours 16 ! J’en profite pour regonfler mon pneu arrière et nous roulons tranquillement en passant par Marcilly, les chères pour un premier arrêt à Chasselay visiter le tata sénégalais : Ce cimetière est une nécropole où reposent 188 soldats venus d’Afrique et tombés au combat à Chasselay en 1940. « Ils sont morts en héros pour protéger notre liberté, n’oublions pas ! » Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à regarder sur internet ou mieux à venir sur place.

2017 Balade en Bretagne

Groupe marcheursLe 14 juillet nous sommes 21 à rejoindre Duerne pour un départ en car à 6 heures du matin. Nous prenons la direction Clermont Ferrand, Le Mans, Rennes pour arriver à Saint Malo. Nous installons pour une nuit et nous visitons les remparts et profitons du feu d’artifice. Il est magnifique pendant 25 minutes en musique (50 ans de la fusion de Saint Malo, Saint Servan et Paramé)

Le 15 nous prenons le bateau pour Dinard départ de notre randonnée. Nous irons jusqu'à Lancieux. Nous marchons tantôt au bord des plages tantôt a l’intérieur des terres à cause des rochers ou des falaises

Le 16 juillet nous partons de bonne heure car nous devons effectuer un passage à marée basse. Arrivé au fameux point critique il y a une passerelle flambante neuP1180930 resultatve. Nous cheminons le long des plages de sables fins avec très peu de monde. Nous passons à Saint Jacques de la mer puis devant les ruines d’un château. C’est là qu’un passionné (chirurgien en retraite) nous explique les différentes époques du site, le néolithiques, celtes, gaulois, moyen âge etc.….Puis nous arrivons à Saint Guildo. Le taxi nous emmène à l’hôtel à Saint Cast de Guildo. L’hotel est charmant avec vue sur la mer et le port nous y restons 2 nuits.
Place de la Mairie
69850 Saint-Martin-en-Haut
Téléphone : 04 78 48 61 01 - Télécopie : 04 78 48 56 05